Heureusement, j'ai des restes de celui-ci pour le déjeuner aujourd'hui parce que ohhhh mon Dieu. C’est littéralement la meilleure sauce pour pâtes que j’ai jamais mangée… pleine de saveurs. GAH. La meilleure partie… c'est si facile. Vous pouvez faire cela en moins de 30 minutes et les gens penseraient que vous avez asservi la journée au-dessus du poêle. Pas le cas!

Pâtes à la crème de tomates, basilic et ail et noix de cajou (végétaliennes)

  • Sans produits laitiers
  • Vegan
burger végétarien s'effrite

Ingrédients

  • 1 tasse de tomates en dés (j'ai utilisé un mélange de tomates raisins et prunes)
  • 2 gousses d'ail émincées
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 tasse de noix de cajou - trempées 10 à 15 minutes avant)
  • 1 gousse d'ail, entière
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron frais
  • 3 c. À soupe de basilic frais, coupé en dés
  • Sel et poivre, au goût
  • Pâtes - votre choix ou marque et type - j'ai utilisé des spaghettis


Préparation

  1. À feu moyen, ajouter l'huile d'olive, les tomates en dés et l'ail dans une casserole. Faire sauter et cuire jusqu'à ce que les tomates soient chaudes et que toute votre maison sent la bonté à l'ail. Baissez le feu si l'ail commence à brûler.
  2. Dans un robot culinaire / mélangeur, ajoutez vos noix de cajou trempées, le jus de citron, le gant d'ail, le sel et le poivre.
  3. Mélanger jusqu'à consistance lisse et crémeuse - environ 3 minutes.
  4. Faites cuire vos pâtes selon les instructions sur l'emballage.
  5. Pendant que vos pâtes sont à ébullition, ajoutez votre crème de noix de cajou à la poêle à tomates et à l'ail et remuez jusqu'à homogénéité. Ajoutez votre basilic - laissez mijoter jusqu'à ce que les pâtes soient cuites.
  6. Ajouter les pâtes et remuer jusqu'à homogénéité.

Information nutritionnelle

Calories totales: 1872 # Glucides totaux: 300 g # Lipides totaux: 109 g # Protéines totales: 95 g # Sodium total: 1430 g # Sucres totaux: 8 g Remarque: Les informations présentées sont basées sur les ingrédients et la préparation disponibles. Il ne doit pas être considéré comme un substitut aux conseils d’un nutritionniste professionnel.